Une Vagabonde

Introduction à la vie bohème...
France

Dordogne: Le bonheur au bout de la fourchette

Passer par la Dordogne sans en découvrir toute la culture gastronomique serait un crime. Royaume du canard et la truffe noire, c’est un régal des sens et particulièrement des papilles gustatives.

L’exploration des saveurs locales a commencé dès le premier jour. En route vers Tourtoirac, j’ai eu la chance de tomber sur un co-voitureur sympa qui m’a proposé de sortir de l’autoroute pour aller déjeuner quelque part. Notre choix s’est porté sur Ussel, bourgade corrézienne, où nous avons atterri, un peu par hasard, dans un restaurant d’étape du réseau Logis.

Assez drôle comme endroit pour un déjeuner en tête-à-tête avec un parfait inconnu… Cependant, tout était délicieux: les mets comme la conversation. Mention spéciale au plateau de fromage qui m’a immédiatement mis l’eau à la bouche.

Quelle truffe!

La seconde étape de mon parcours gastronomique de la Dordogne était beaucoup plus délibérée et c’est dans le petit village tout mignon de Sorges que j’ai découvert l’écomusée de la Truffe.

Parfait pour les curieux qui se régalent de truffes sans vraiment savoir ce qu’elles sont réellement (des champignons, ok, mais encore…), comment on les trouve, comment on les cultive, leur catégorisation, leur histoire, leurs recettes… En prenant bien son temps, la visite dure quasiment une heure. Le personnel est très amical et donne de bons conseils sur l’achat de produits dans la boutique.
Retrouvez tous mes avis sur TripAdvisor

Et, bien entendu, je ne suis pas rentrée les mains vides…

Mon petit secret: les soirs où je n’ai pas envie de cuisiner: je faire cuire quelques pâtes que j’assaisonne juste d’un peu d’huile de truffe… et franchement, c’est Versailles dans mon assiettes et ça me rend heureuse. J’ai aussi testé la truffe en conserve pour tenter de la cuisiner, probablement dans des oeufs brouillés, affaire à suivre…

Petit plaisir périgourdin

Laissons la truffe de côté pour nous intéresser aux multiples variations autour du canard… C’est au village de Hautefort que je me suis laissé tenter par une « salade » périgourdine: foie-gras, magrets séchés, gésiers cuisinés, noix du Périgord… le tout, accompagné d’une petit verre de côte de Bergerac blanc. Le restaurant porte bien son nom: Les Petits Plaisirs.

Le cadre chaleureux du restaurant m’a fait envie au premier coup d’oeil… tout comme sa carte, si tentante. Je n’ai pas été déçue et ai été accueillie avec beaucoup de gentillesse. La cuisine ouverte sur la salle, le décor cosy, la grande salade Périgourdine si gourmande, le petit verre de Bergerac qui l’accompagne si divinement, la soupe offerte en amuse-bouche juste parce qu’il fait un peu froid dehors, les desserts que l’on regrette de n’avoir pas eu assez d’appétit pour goûter… Bref… Poussez la porte, vous n’allez pas le regretter.
Retrouvez tous mes avis sur TripAdvisor

Vous imaginez bien que je n’avais plus de place pour le dessert… et c’est bien dommage parce que le gâteau au noix fait maison avait l’air bien tentant…

Pommes de terre sarladaises sinon rien

Dernière étape de ce parcours gastronomique: Sarlat-la-Canéda qui a donné son nom à une manière de cuisiner les pommes de terres, évidemment, dans la graisse de canard. Il fallait que je goute, n’est-ce pas?

Au milieu de tous les restaurants « à touristes » de Sarlat, difficile de faire un choix. J’ai donc choisi celui qui faisais le moins « touristique », et je n’ai rien regretté. Le Plamon est une brasserie. Il y a en a pour tous les goûts et pour toutes les bourses. J’ai choisi de tester leur menu « Brasserie » avec oeuf cocotte au bleu d’Auvergne, cuisse de Canard confites et ses pommes de terre sarladaises (ben oui, fallait bien…) et nougat glacé en dessert. Les portions sont justes, les assiettes sont belles, les plats sont bons et le service est convivial. J’ai dû avaler 4000 calories, mais je ne les ai pas du tout regrettées.
Retrouvez tous mes avis sur TripAdvisor

Ma balance me fait la tête. On s’en doutait.

Et vous, quels sont vos plats périgourdins favoris? Qu’est-ce que vous avez préféré lors de vos voyages dans le Sud-Ouest de la France?

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *